Vie pratique et écologie

Vie pratique et écologie

4 décembre 2018 0 Par admin
Rate this post

L’écologie est une science de l’environnement qui analyse tous les êtres vivants dans leur milieu et les réactions entre eux. Malgré ou grâce à la destruction de la nature et de l’environnement, cette science a pris de plus en plus de place dans notre quotidien.

Les démarches écologiques ont gagné de l’ampleur. Des organismes et diverses associations se sont formés pour mettre en œuvre des techniques et des méthodes visant à mieux faire comprendre aux gens ce que c’est l’écologie. Plus tard, l’écologie est devenue même une discipline qui est consacrée à la protection de l’environnement.

Ecologie et environnement

Comme vu plus haut, le principe de base de l’écologie est de mettre en exergue une concordance entre les êtres vivants et le milieu dans lequel ils évoluent. Elle est également basée sur la protection de ce milieu.

Si tout le monde se soucie de la propreté, c’est aussi le cas des thématiques écologiques et environnementales. Il faut noter cependant que ces deux termes bien distincts non seulement pour leurs sens mais aussi pour leurs interprétations. Portant souvent à confusion, les dissemblances et les réelles fins de chaque terme sur la biodiversité et la préservation de l’environnement sont pourtant bien réelles.

Ecologie et économie

Comme l’écologie et l’environnement vont toujours de pair, ils sont devenus des sujets qui concernent tout le monde. Sans que l’on ne s’en rende pas forcément compte, l’écologie a des impacts sur l’économie. En effet, les causes auxquelles se battent les écologistes sont relatives aux différents moteurs qui font fonctionner l’économie. Tous les opérateurs dans tous les domaines d’activité possibles sont donc finalement concernés par les démarches qui sont en œuvre.

D’ailleurs, un problème relatif à l’environnement quel qu’il soit peut avoir des conséquences sur n’importe quelle production. A titre d’exemple, le manque de précipitations peut causer la sécheresse et peut avoir des impacts directs sur l’agriculture. Cela diminuera la production et fera grimper les prix sur les marchés.

L’écologie, et sa déclinaison Transition Energétique, peuvent aussi avoir un impact sur l’économie du pays et dans notre vie pratique, par les taxes notamment.

Ecologie et labels

Depuis des années, plusieurs labels écologiques ont vu le jour. Ces écolabels œuvrent dans différents secteurs mais ils ont tous un seul et unique objectif : optimiser et mettre en marche des démarches écologiques. Ce sont des signes officiels de reconnaissance des atouts environnementaux des produits qui les portent.

Les écolabels sont aussi des symboles de responsabilité de la part du producteur, fabricant ou distributeur vis-à-vis de l’environnement.

Pour les écolabels dans le secteur de l’agroalimentaire et de l’élevage, les produits sont généralement bio et qui ne présentent qu’une fine partie de produits ou de substances pouvant nuire à l’environnement.

Dans notre vie pratique, ces écolabels ont aussi un coût pour le consommateur qui paie en général plus cher les produits labellisés.

Pourquoi penser « écologie » ?

Pour diverses raisons, tout le monde doit se sentir concerné par la protection de l’environnement et par la même occasion par les différentes batailles pour l’écologie.

D’abord, parce que des problèmes environnementaux peuvent impacter sur tous les secteurs d’activité. Ils pourront réduire voire annuler des productions dans différents domaines dont l’agriculture, l’élevage etc. Ils pourront aussi faire dysfonctionner certaines activités comme le tourisme.

Ensuite, parce qu’en général, les produits portant des étiquettes écolabels présentent moins de risques pour les consommateurs.

Enfin, la protection de l’environnement permet de mieux préparer l’avenir des futures générations. En pensant à cette cause, on laissera pour les descendants un environnement sain.

Par où commencer ?

On n’a pas forcément besoin d’intégrer une organisation ou un groupe particulier pour participer aux différentes causes écologiques. En achetant des produits portant des étiquettes écolabels, on protège déjà l’environnement.

Mais on peut aussi débuter par des gestes simples au quotidien. La première étape à faire et la démarche zéro déchet. Il s’agit de ne pas tout jeter dans la nature. Pour ce faire, on peut procéder au recyclage et à la re-transformation des produits ou des objets du quotidien. Tout le monde peut le faire chez soi et inciter les autres à faire pareil.

L’on peut aussi consulter en ligne les tracts de ses magasins préférés comme le catalogue Lidl par exemple.

La démarche zéro déchet est d’ailleurs déjà prise en compte par plusieurs sociétés, entreprises ou organismes quelconques qui essaient de réduire au maximum leurs déchets. On peut citer par exemple ceux qui se servent des sites internet qui publient leurs tracts en ligne au lieu de faire leur publicité avec des tracts en papier qui seront jetés dans la nature.

Chacun peut donc prendre part des différentes batailles menées par les écologistes sans faire de grands efforts.