Comment financer une extension de maison ?

Comment financer une extension de maison ?

11 septembre 2020 Non Par Michel

Pourquoi se contenter de la surface initiale d’une maison alors que l’on peut y remédier ? Pas de magie ici, mais bien un projet de construction : y mettre une extension. Cela se pratique de plus en plus, pour gagner une pièce à vivre. Autre bénéfice : la maison prend de la valeur, en cas de revente. Mais il s’agit maintenant de la financer. Cela passe souvent par la souscription d’un crédit. Mais lequel choisir ? Nous vous éclairons à ce sujet.

Englober le financement d’une extension dans le prêt immobilier :

Vous venez de visiter une maison et c’est le coup de cœur. C’est celle qu’il vous faut. Dommage qu’elle soit si petite. Qu’à cela ne tienne, vous allez construire une extension. Il est tout à fait envisageable d’englober le coût de la construction de votre extension dans votre crédit immobilier.

Il est pourtant essentiel de regrouper plusieurs conditions. Vous devez faire part de votre volonté de faire des travaux, au moment de la demande de prêt. Cette nouvelle pièce à vivre va générer des frais de matériaux et de main d’œuvre qui vont venir grossir le montant final à rembourser.

Il faut également comprendre que la construction ne pourra être faite que par un professionnel. La banque exigera des documents écrits (devis, factures) relatifs à ces travaux pour le montage financier (source).

Bien entendu, vous allez devoir prouver, au vu de vos ressources mais également de vos charges, que vous allez être en possibilité sur plusieurs années de rembourser les traites ; plus importantes à moins d’avoir opté pour un crédit de longue durée. Votre situation financière va donc être examinée scrupuleusement pour obtenir un accord par l’établissement bancaire.

Souscrire un prêt travaux, après l’achat de votre maison

Autre cas de figure : vous avez acheté votre maison, vous êtes en train de rembourser votre prêt et vous attendez un heureux événement. Ou vous voulez créer une véranda, une cuisine ouverte sur le jardin : bref, une extension serait parfaite pour répondre à vos besoins. Pourquoi prendre le risque de déménager si vous aimez votre bien, par ailleurs.

Vous pouvez démarcher une banque ou une société de crédit pour un maximum de 75 000 euros pour obtenir un prêt travaux.

Ce dernier se décline sous deux formules : le prêt affecté signifie que vous devez passer par un professionnel et que vous devrez fournir des justificatifs à la banque. Plus rassurant, car plus encadré, le crédit travaux peut aussi déplaire car il faut expliquer la raison de sa demande de prêt.

Vous pouvez aussi opter pour le crédit personnel. Aucun justificatif ne vous est demandé et vous pouvez réaliser, si vous avez les compétences pour le faire, les travaux vous-même. Votre extension vous coûtera moins cher, puisque vous ne payerez que les matériaux.

Pour l’un ou l’autre de ces prêts, il est évident que là encore, vous devrez prouver que vous allez être en capacité de rembourser votre prêt. La banque ou la société de crédit va regarder si l’ajout d’une nouvelle mensualité est possible, sans déséquilibrer votre budget pour vous dire oui.