Quelle quantité de pastilles de chlore utiliser dans une piscine ?

Quelle quantité de pastilles de chlore utiliser dans une piscine ?

8 mai 2021 Non Par Administrateur

Du fait de ses nombreux atouts, la pastille de chlore s’est imposée comme l’une des solutions les plus populaires pour désinfecter une piscine. Cette substance est en effet économique, pratique et facile à manipuler. Cependant, ce produit doit être bien dosé afin de préserver son efficacité sans détériorer le confort de baignade.

Le rôle de la pastille de chlore

La désinfection chlore est l’une des méthodes les plus pratiquées afin de traiter une piscine. Ce produit chimique est un puissant oxydant qui élimine les bactéries, les algues ainsi que les champignons proliférant dans l’eau. Pratique et facile à utiliser, il peut prendre différentes formes telles que la poudre, les galets ou encore les pastilles.

Une pastille de chlore est un produit facile à manipuler et à doser. Elle est généralement utilisée pour effectuer une désinfection rapide du bassin puisqu’elle se dissout rapidement dans l’eau. La pastille de chlore sert ainsi à rattraper les eaux vertes. Son utilisation permet également d’éliminer les chloramines du fait de son fort pouvoir oxydant.

Certaines pastilles de chlore sont également utilisées pour effectuer un traitement continu de l’eau. Dans ce cas, il faut régulièrement ajouter du désinfectant pour profiter d’une eau saine et propre.

Comment déterminer le nombre de pastilles de chlore à ajouter dans une piscine ?

Du fait de ses nombreux atouts, la pastille de chlore s’est imposée comme l’une des solutions les plus populaires pour désinfecter une piscine. Cette substance est en effet économique, pratique et facile à manipuler. Cependant, ce produit doit être bien dosé afin de préserver son efficacité sans détériorer le confort de baignade.  Le rôle de la pastille de chlore La désinfection chlore est l’une des méthodes les plus pratiquées afin de traiter une piscine. Ce produit chimique est un puissant oxydant qui élimine les bactéries, les algues ainsi que les champignons proliférant dans l’eau. Pratique et facile à utiliser, il peut prendre différentes formes telles que la poudre, les galets ou encore les pastilles.  Une pastille de chlore est un produit facile à manipuler et à doser. Elle est généralement utilisée pour effectuer une désinfection rapide du bassin puisqu’elle se dissout rapidement dans l’eau. La pastille de chlore sert ainsi à rattraper les eaux vertes. Son utilisation permet également d’éliminer les chloramines du fait de son fort pouvoir oxydant.  Certaines pastilles de chlore sont également utilisées pour effectuer un traitement continu de l’eau. Dans ce cas, il faut régulièrement ajouter du désinfectant pour profiter d’une eau saine et propre.    Comment déterminer le nombre de pastilles de chlore à ajouter dans une piscine ? La quantité de pastilles de chlore à utiliser dépend principalement du volume d’eau à désinfecter. Les fabricants donnent également des indications afin d’aider l’utilisateur à doser le produit. En général, une pastille de chlore de 20 g peut suffire pour traiter 2 m3 d’eau.  Cependant avant d’administrer des pastilles de chlore dans une piscine, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de l’eau pour déterminer le bon dosage. Cela passe par le contrôle du taux de chlore, du pH ainsi que du taux de stabilisant.  Mesurer le taux de chlore Maintenir un bon dosage de chlore est nécessaire afin d’éviter que des micro-organismes ne prolifèrent dans l’eau. S’il est évident qu’en cas de taux de chlore insuffisant, l’eau va rapidement se dégrader, l’inverse est tout aussi vrai. Une surconcentration de ce produit nuit, en effet, à son efficacité. De plus, une eau trop chargée en chlore est peu confortable pour les baigneurs.  Deux unités de mesure sont communément utilisées pour mesurer le taux de chlore dans une piscine : le ppm (partie par million) et le mg/l. La conversion entre ces 2 unités de mesure reste néanmoins simple, puisque 1 ppm = 1mg/l. En moyenne, la concentration de chlore dans une piscine doit être comprise entre 1,5 et 2 mg/l.  La mesure du taux de chlore peut se faire à l’aide de :  Bandelettes ;  Test colorimétriques ;  Pastilles DPD ;  Testeur électronique.  Mesurer le pH Le pH, ou potentiel d’hydrogène, permet de savoir la concentration en ion hydrogène dans l’eau. Cette mesure permet de savoir si la piscine est acide, neutre ou basique. Afin de profiter d’un lieu de baignade confortable, le pH de l’eau doit se situer entre 7,2 et 7,6.  Il faut en effet savoir qu’une eau trop basique altère l’efficacité de la désinfection au chlore. Cependant, l’ajout de galets ou de pastilles de chlore a tendance à perturber l’équilibre de l’eau. Un contrôle régulier du pH est ainsi requis avant d’administrer des désinfectants dans l’eau.  La mesure du pH peut se faire à l’aide de réactifs ou de bandelettes colorées.  Mesurer la quantité de stabilisant Bien que le chlore soit une substance efficace pour désinfecter une piscine, les rayons du soleil peuvent le dégrader rapidement. Pour y remédier, il est nécessaire d’utiliser un produit stabilisant pour le protéger des UV et prolonger son action désinfectante. Pour cela, il est courant d’utiliser un produit à base d’acide cyanurique.  Si son nom peut faire peur, l’acide cyanurique est le produit le plus efficace pour stabiliser le chlore. De plus, il est inoffensif pour l’homme à condition d’être bien dosé. Toutefois, comme l’agent stabilisant ne se dissout pas dans l’eau, il est nécessaire de contrôler sa concentration. En effet, au-delà de 75 mg/l, les stabilisants inhibent l’action du chlore.  Dans le cas où une piscine hors sol est surstabilisée, il faudra vidanger le bassin et le remplir à nouveau afin de réduire la concentration en stabilisant. Plus d’informations sur les hors sol  Ajuster le taux de chlore dans l’eau Lorsqu’une pastille de chlore se dissout dans l’eau, elle crée différents composés chimiques dont du :  Chlore actif : il correspond à l’agent actif qui contribue à la désinfection de la piscine ;  Chloramine : cette substance est un résidu provenant du chlore actif une fois que ce dernier a fait effet.  Lors de la mesure de la concentration en chlore, il faut éviter de se limiter à la mesure de la concentration totale en chlore dans le bassin. Il est tout aussi important de connaître la proportion en chlore actif et en chloramine afin d’effectuer les bons ajustements.  Lorsque la piscine est traitée sans ajouter de stabilisant, la concentration en chlore actif devrait se situer entre 0,4 et 1,4 mg/l. Il faut également s’assurer que le taux de chloramine ne dépasse pas les 0,6 mg/l.  Dans le cas où la piscine est traitée avec du chlore stabilisé, la densité de chlore actif doit être de 2 mg/l. Le taux de chloramine doit néanmoins rester sous les 0,6 mg/l.  Que faire en cas de surdosage ? Il peut arriver qu’à cause d’une erreur de manipulation, la quantité de pastilles de chlore administrée dans la piscine soit trop importante. Cela peut rendre les baignades moins agréables puisque l’eau peut irriter les yeux et la peau.  Cependant, la situation reste assez facile à rétablir. Il suffit, en effet, d’interdire les baignades pendant quelques jours, le temps que le chlore se dissolve naturellement. Il est également possible d’ajouter du Thiosulfate de Sodium afin d’accélérer la dissolution du désinfectant.  Comment administrer une pastille de chlore dans une piscine ? La méthode la plus simple pour diffuser du chlore dans une piscine consiste à placer directement la pastille de chlore dans les skimmers. En circulant dans le groupe de filtration, l’eau va se charger en chlore actif, ce qui a pour effet d’éliminer les micro-organismes qui y évoluent. Il faut ainsi veiller à faire fonctionner le groupe de filtration au moment d’ajouter du chlore dans le bassin.La quantité de pastilles de chlore à utiliser dépend principalement du volume d’eau à désinfecter. Les fabricants donnent également des indications afin d’aider l’utilisateur à doser le produit. En général, une pastille de chlore de 20 g peut suffire pour traiter 2 m3 d’eau.

Cependant avant d’administrer des pastilles de chlore dans une piscine, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de l’eau pour déterminer le bon dosage. Cela passe par le contrôle du taux de chlore, du pH ainsi que du taux de stabilisant.

Mesurer le taux de chlore

Maintenir un bon dosage de chlore est nécessaire afin d’éviter que des micro-organismes ne prolifèrent dans l’eau. S’il est évident qu’en cas de taux de chlore insuffisant, l’eau va rapidement se dégrader, l’inverse est tout aussi vrai. Une surconcentration de ce produit nuit, en effet, à son efficacité. De plus, une eau trop chargée en chlore est peu confortable pour les baigneurs.

Deux unités de mesure sont communément utilisées pour mesurer le taux de chlore dans une piscine : le ppm (partie par million) et le mg/l. La conversion entre ces 2 unités de mesure reste néanmoins simple, puisque 1 ppm = 1mg/l. En moyenne, la concentration de chlore dans une piscine doit être comprise entre 1,5 et 2 mg/l.

La mesure du taux de chlore peut se faire à l’aide de :

  • Bandelettes ;

  • Test colorimétriques ;

  • Pastilles DPD ;

  • Testeur électronique.

Mesurer le pH

Le pH, ou potentiel d’hydrogène, permet de savoir la concentration en ion hydrogène dans l’eau. Cette mesure permet de savoir si la piscine est acide, neutre ou basique. Afin de profiter d’un lieu de baignade confortable, le pH de l’eau doit se situer entre 7,2 et 7,6.

Il faut en effet savoir qu’une eau trop basique altère l’efficacité de la désinfection au chlore. Cependant, l’ajout de galets ou de pastilles de chlore a tendance à perturber l’équilibre de l’eau. Un contrôle régulier du pH est ainsi requis avant d’administrer des désinfectants dans l’eau.

La mesure du pH peut se faire à l’aide de réactifs ou de bandelettes colorées.

Mesurer la quantité de stabilisant

Bien que le chlore soit une substance efficace pour désinfecter une piscine, les rayons du soleil peuvent le dégrader rapidement. Pour y remédier, il est nécessaire d’utiliser un produit stabilisant pour le protéger des UV et prolonger son action désinfectante. Pour cela, il est courant d’utiliser un produit à base d’acide cyanurique.

Si son nom peut faire peur, l’acide cyanurique est le produit le plus efficace pour stabiliser le chlore. De plus, il est inoffensif pour l’homme à condition d’être bien dosé. Toutefois, comme l’agent stabilisant ne se dissout pas dans l’eau, il est nécessaire de contrôler sa concentration. En effet, au-delà de 75 mg/l, les stabilisants inhibent l’action du chlore.

Dans le cas où une piscine hors sol est surstabilisée, il faudra vidanger le bassin et le remplir à nouveau afin de réduire la concentration en stabilisant. Plus d’informations sur les hors sol

Ajuster le taux de chlore dans l’eau

Lorsqu’une pastille de chlore se dissout dans l’eau, elle crée différents composés chimiques dont du :

  • Chlore actif : il correspond à l’agent actif qui contribue à la désinfection de la piscine ;

  • Chloramine : cette substance est un résidu provenant du chlore actif une fois que ce dernier a fait effet.

Lors de la mesure de la concentration en chlore, il faut éviter de se limiter à la mesure de la concentration totale en chlore dans le bassin. Il est tout aussi important de connaître la proportion en chlore actif et en chloramine afin d’effectuer les bons ajustements.

Lorsque la piscine est traitée sans ajouter de stabilisant, la concentration en chlore actif devrait se situer entre 0,4 et 1,4 mg/l. Il faut également s’assurer que le taux de chloramine ne dépasse pas les 0,6 mg/l.

Dans le cas où la piscine est traitée avec du chlore stabilisé, la densité de chlore actif doit être de 2 mg/l. Le taux de chloramine doit néanmoins rester sous les 0,6 mg/l.

Que faire en cas de surdosage ?

Il peut arriver qu’à cause d’une erreur de manipulation, la quantité de pastilles de chlore administrée dans la piscine soit trop importante. Cela peut rendre les baignades moins agréables puisque l’eau peut irriter les yeux et la peau.

Cependant, la situation reste assez facile à rétablir. Il suffit, en effet, d’interdire les baignades pendant quelques jours, le temps que le chlore se dissolve naturellement. Il est également possible d’ajouter du Thiosulfate de Sodium afin d’accélérer la dissolution du désinfectant.

Comment administrer une pastille de chlore dans une piscine ?

La méthode la plus simple pour diffuser du chlore dans une piscine consiste à placer directement la pastille de chlore dans les skimmers. En circulant dans le groupe de filtration, l’eau va se charger en chlore actif, ce qui a pour effet d’éliminer les micro-organismes qui y évoluent. Il faut ainsi veiller à faire fonctionner le groupe de filtration au moment d’ajouter du chlore dans le bassin.