Peut-on anonymiser une simulation de crédit ?

Peut-on anonymiser une simulation de crédit ?

25 janvier 2019 Non Par Michel

Les données, enregistrées dans les formulaires proposés dans le cadre d’une souscription de crédit, ne sont restent rarement anonymes, comment éviter la propagation de ses informations ? On vous explique tout.

Simulation en ligne, les données sont-elles confidentielles ?

Lorsqu’un internaute utilise un service en ligne et donc renseigne des données le concernant, l’entreprise qui récupère les données est tenue de faire une inscription auprès de la CNIL afin de déclarer qu’elle enregistre des données d’utilisateurs. Cette même entreprise est tenue d’informer l’internaute qui utilise son service de la suite de ses informations, c’est-à-dire que dans le cadre d’une simulation, le site internet est tenu de préciser qui seront communiquées les informations enregistrées. C’est pour cette raison que l’on voit généralement une case à cocher précisant que les informations seront communiquées à des partenaires.

Les données restent confidentielles mais elles sont partagées avec les entreprises partenaires qui vont généralement répondre à la demande de financement ou de simulation, sans données elles ne peuvent donner suite à la demande de l’internaute et donc le service n’aurait aucun intérêt.

Existe-t-il des simulateurs en ligne anonymes pour du crédit ?

Que ce soit dans le crédit ou dans le rachat de crédit, la plupart des simulateurs pour ne pas dire 99% d’entre eux proposent une simulation avec enregistrement des données. Dans une étude de financement, les banques, les courtiers et autres organismes financiers ont besoin d’avoir accès aux informations de l’emprunteur avec notamment son salaire, le montant de ses crédits mais aussi sa date de naissance car l’âge de fin de prêt est importante. Sans ces informations, la simulation n’a que peu de valeur car elle ne prend pas en compte la situation réelle du demandeur.

Les sites proposant des simulations de rachat de crédit anonymes ont cette même problématique si ce n’est que l’opération est plus complexe à mettre en place et que de nombreux champs supplémentaires sont insérés dans le formulaire pour permettre au demandeur d’obtenir un résultat au plus proche de la réalité. Si l’emprunteur craint d’être « harcelé » par plusieurs sociétés, car c’est souvent ce qui se passe lorsque les banques ou les courtiers cherchent à tout prix à obtenir le dossier, est tout simplement d’utiliser un numéro de téléphone temporaire et une adresse e-mail créée pour l’occasion, cela évite de fournir ses données personnelles et de pouvoir obtenir une estimation de financement.

Autrement, le recours à une seule banque peut être la solution d’éviter de voir ses données transmises à plusieurs sociétés, mais là encore, cela réduit les possibilités de négociation et d’obtention de financement si l’on compare cette démarche à celle d’un comparateur.