J’ai eu problème d’évacuation et j’ai choisi la marque Pedrollo

J’ai eu problème d’évacuation et j’ai choisi la marque Pedrollo

5 novembre 2018 0 Par admin
5 (100%) 1 vote

Durant la saison des pluies, les cas d’inondations sont assez fréquents. Le fait est qu’avec la montée du niveau de certains fleuves ou rivières, les habitats peuvent très vite subir un véritable déferlement en quelques instants. Les caves et les garages sont les plus exposés à ce genre de problème. Mais l’inondation peut aussi survenir dans les zones situées loin des cours d’eau. La cause peut être une fuite au niveau des systèmes d’évacuation des égouts, une pression de la nappe phréatique ou tout simplement une fissure dans le mur qui a permis à l’eau de s’infiltrer rapidement. Les pompes sont les équipements les plus pratiques quand on doit assainir un espace inondé. Mais avec les nombreuses offres de matériels de pompage et d’évacuation sur le marché, le choix n’est pas toujours facile. Alors comment s’y prendre ?

Ce qu’il faut savoir sur les pompes d’inondation

Les appareils conçus pour traiter l’inondation peuvent être des pompes-de-surface ou une pompe immergée. Mais pour s’assurer que l’équipement soit vraiment adapté à l’usage, certains critères seront essentiels. Le matériel doit par exemple être assez puissant pour évacuer efficacement le liquide. Pour cela, sa capacité d’aspiration devra être au-dessus de 5 m3/heure. L’idéal serait d’avoir un outil capable de pomper jusqu’à 50 m3/heure.

Ensuite, il faudra aussi vérifier la hauteur de refoulement maximale que la pompe peut atteindre. Un niveau situé entre 5 et 11 mètres serait une très belle performance. Et puis, puisque les eaux à traitées sont souvent très chargées, le modèle choisi doit être capable d’aspirer les particules, les impuretés, et même les matières en suspension. Pour une eau boueuse, les éléments contenus peuvent dépasser les 20 mm de diamètre. Selon les experts en granulométrie, on peut déjà parler de liquide très chargé à ce niveau. Et pourtant dans certains cas, les eaux usées ou stagnantes peuvent présenter des particules pouvant atteindre plus de 40 mm de diamètre.

La pompe devra alors être équipée de composants permettant de les évacuer ou de les filtrer. En optant pour les pompes well-pumps-france et les pompes pedrollo-france, les consommateurs bénéficient d’équipements conçus selon les normes de fabrication modernes. Différents accessoires de pompes (clapet anti-retour, crépine, ballon vessie et autres) sont livrés avec les matériels pour plus d’efficacité et de praticité. Pour finir, les utilisateurs ont la possibilité de demander conseil aux spécialistes en cas de besoin.

Opter pour un modèle adapté à ses besoins

Les pompes submersibles sont les modèles les plus recommandés pour venir à bout d’un problème d’inondation. Ces appareils de pompages sont équipés d’un système efficace qui fonctionne par refoulement et non par aspiration. Cela leur permet d’acheminer efficacement l’eau vers la surface et de vider l’espace inondé très rapidement. La vitesse d’évacuation peut varier en fonction de la qualité de l’eau. Toutefois, le débit devrait rester à un niveau assez correct même pour un liquide très chargé.

Le choix de la pompe immergée dépendra avant tout de la profondeur ou de la hauteur d’immersion. Certaines pompes d’évacuation peuvent être immergées à plus de 3 m sous l’eau. D’autres appareils submersibles peuvent même être plongés à plus de 10 à 30 m. Les modèles les plus performants sont également utilisables dans le traitement des puits et des forages.

Si le volume d’eau à évacuer est assez grand, les professionnels recommandent les groupes motopompes-thermiques. Comme les pompes-de-relevage, ces types d’équipement sont réputés pour leur structure résistante et leur performance en cas d’usage intensif (un débit de plus de 60 m3/h). Bien sûr, ces outils de pompage ne s’installent pas sous l’eau. Néanmoins, leur capacité d’aspiration est souvent soutenue et régulière même sur une très longue durée.

Actuellement, différents modèles sont proposés sur le marché. Le matériel peut, par exemple, être fixe ou mobile. Le moteur peut être thermique ou électrique. En ce qui concerne le carburant utilisé, l’utilisateur a le choix entre une motopompe essence et diesel. Le choix dépendra des besoins de chacun. Cependant, les groupes mobiles sont les plus conseillés. Pour finir, si l’utilisateur ne veut pas alourdir sa facture d’électricité, la motopompe thermique est une très bonne option. Il est toutefois important de choisir un modèle à 4 temps afin de limiter les risques de pollution.